50ans

 
La peau fabrique moins de collagène. Elle commence à se relâcher, les joues et les contours de la mâchoire perdent leur fermeté et le visage s’aplatit en perdant du volume. Les lèvres s’amincissent et le cou montre les premiers signes de pigmentation et de plis.
 
La peau du visage devient plus sèche et moins élastique, est moins dense et peut présenter des taches brunes. A ce stade, elle a besoin de vitamine A et C en fortes doses. Les produits Environ, tels que la gamme Ionzyme ou AVST 5, ainsi que C-Boost de la gamme Evenescence, peuvent apporter ces vitamines essentielles.  

L’acné de la ménopause peut préoccuper certaines femmes à cet âge, affectant souvent celles qui ont souffert d’acné à la puberté et ont retrouvé ensuite une peau nette. L’arrivée de la ménopause étant déjà une source d’anxiété, il vaut mieux éviter le stress supplémentaire de l’acné en nourrissant la peau en quantité suffisante de vitamines A et C, ainsi que d’antioxydants.
 
A cet égard, les hommes ont plus de chance. Seuls quelques individus continueront à souffrir d’acné après la puberté et pendant la vie adulte ; l’acné réapparaît rarement plus tard dans la vie adulte, comme cela peut être le cas chez les femmes.
   
La quantité de testostérone chez l’homme reste relativement constante et les glandes sébacées s’adaptent, ce qui fait disparaître l’acné. Seulement quinze pour cent des hommes subissent un « bouleversement hormonal » qui abaisse sensiblement le taux de testostérone, à partir de cinquante ou soixante ans.